Demon’s Souls Deluxe Edition

Changement total d’univers avec l’arrivée il y a deux jours de la Deluxe Edition de Demon’s Souls. Pour ceux qui ne connaissent pas cette nouvelle licence de Sony, il s’agit en quelque sorte de la suite spirituelle de la célèbre franchise des King’s Field, dont le premier épisode date de 1994. From Software, son développeur, a qui l’on doit la série des Armored Core, a décidé de revenir à ses premiers amours en développant ce nouveau RPG pour la Playstation 3. Sorti dans un quasi-anonymat en février dernier au Japon, Demon’s Souls a gagné au fil des mois une renommée certaine parmi les joueurs  » hardcore  » du monde entier, au point qu’Atlus se prenne d’affection pour ce titre en réalisant un coffret collector digne de ce nom pour sa sortie américaine ( d’ailleurs au moment où j’écris ces lignes, cette présente édition est sold out un peu partout ! ). L’une des particularités de Demon’s Souls, c’est sa difficulté infernale. A l’heure où les joueurs sont constamment assistés par différentes aides, le jeu de From Software nous plonge dans une angoisse permanente. Celle qui vous fait avancer la peur au ventre, à l’idée de croiser un ennemi redoutable dans les allées lugubres d’un château fort. Rares sont les titres qui vous font aussi bien ressentir à quel point vous êtes vulnérable.

Dans Demon’s Souls, on incarne au choix un soldat, un magicien, un chevalier, un voleur… une fois la personnalisation terminée, le joueur se retrouve dans un hall gigantesque, le Nexus. D’ici, il peut se rendre dans différentes régions du monde en passant par des portails, où il a pour tâche de collecter des âmes et vaincre d’immenses monstruosités responsables des maux du royaume de Boletaria. Mais pour ça, il lui faut suffisamment d’expérience. Et pour en acquérir, rien de tel que de partir à l’aventure. Sauf que notre avatar est loin d’être puissant ! Demon’s Souls impose au joueur de rester sur ses gardes. Et si par malheur votre personnage trépasse en pleine bataille, il retourne au début du chapitre et perd la totalité des âmes récoltées ! Ces mêmes âmes qui lui permettent d’acheter du nouveau matériel ou d’accroître ses compétences. Et quand vous jouez depuis 1h30, c’est rageant, très rageant ! Une fois mort, tout n’est pas fini pour autant. Vous avez une chance supplémentaire de vous rendre sur le lieu de votre décès, symbolisé par une tache de sang, pour y retrouver vos âmes perdues. Mais encore faut-il y arriver ! La possiblité de foncer tête baissée en évitant les ennemis pour y parvenir le plus rapidement possible se révèle très tentante ( d’autant que l’on dévérouille certains raccourcis lors du premier passage ) mais se solde généralement par une seconde mort, synonyme de perte définitive des précieuses âmes. 

Demon’s Souls possède une autre grande particularité : son mode en ligne ! Les joueurs peuvent communiquer en se laissant des messages au sol et ainsi coopérer. Des indices pour occire un ennemi, une route à ne pas emprunter si on a pas le niveau nécessaire…on peut même voir les derniers instants de vie d’un joueur,  afin de comprendre les erreurs commises par ce dernier. Excellent ! A l’aide d’items spéciaux, on a également la possibilité de se rendre dans le monde d’autres personnes et inversement. Un message d’alerte apparaît alors à l’écran siginifiant qu’un Black Phantom a envahi votre monde. Quand on sait qu’un gars ultra balèze peut vous anéantir en un coup d’épée, vous imaginez l’état de stress dans lequel on peut se trouver à ce moment là.

D’un point de vue réalisation, Demon’s Souls est dans l’ensemble très soigné. Le titre profite du moteur Havock permettant la destruction de nombreux éléments du décor. La modélisation des personnages et autres ennemis est globalement remarquable. Mention spéciale aux gigantesques Boss ! Aaah le Red Flying Dragon ! Pour réaliser les captures, j’ai du mettre la luminosité du jeu au maximum, mais il est vivement conseillé de jouer dans une obscurité totale en la baissant au minimum. C’est d’ailleurs prévu comme ça ! Un dernier mot sur l’édition limitée d’Atlus : En plus du jeu, cette version comprend le guide stratégique officiel, un artbook de 42 pages dans lequel vous trouverez la bande-son sur CD composée pour l’édition américaine ! Le coffret est quant à lui bien classieux avec quelques éléments en relief ! Du beau travail ! Voilà, j’espère vous avoir donné envie de vous essayer à Demon’s Souls à travers cet article. Bien que sa difficulté puisse pas mal rebuter la jeune génération, il n’en reste pas moins un titre à l’ambiance extraordinaire et qui mérite toute notre attention. Personnellement, je prends énormément de plaisir en y jouant , au point d’y avoir passé une bonne partie de mon week-end. D’ores et déjà un RPG culte des consoles New-Gen. Il était temps ! Comme d’habitude, je vous laisse avec l’album Flickr, qui contient de nombreuses photos du coffret collector et d’autres capture du jeu !

Publicités

21 Responses to Demon’s Souls Deluxe Edition

  1. Bababaloo says:

    Aaah superbe billet !
    Tu m’as vraiment donné envie de m’y plonger, et ce dès que je recois le jeu !!!
    J’espere encore cette semaine car hormis demain soir ou j’ai cours, vais pouvoir y jouer le soir alors 😀 Il me tarde !

    PS: On se croisera pt-être dans le jeu, ou alors on se laissera des petits messages.

  2. Gee23 says:

    Chose promise…

    Dis-moi, pourquoi t’es comme ca,
    Pourquoi ca va pas,
    Pourquoi t’essaies pas,
    Pourquoi tu veux pas.

    Dis-moi, pourquoi tu souris
    Et pourquoi tu pleures,
    Pourquoi t’as envie,
    Et pourquoi t’as peur.

    Dis-moi, pourquoi tu dis ca,
    Pourquoi t’y crois pas,
    Pourquoi t’y crois plus,
    Pourquoi tu sais plus.

    Tu vois, tu retrouves plus ta rue.
    T’as paumé l’étage.
    J’crois bien qu’t’es perdue.
    Tu marches pas, tu nages.

    Et là, tu crois
    Qu’j’vais rester là sans rien dire ?
    Ah oui, tu crois
    Qu’je vais rester planté là
    A te voir partir dans tes délires
    Et te laisser faire n’importe quoi ?

    Dis-moi, pourquoi tu fais ca,
    Pourquoi t’arrete pas.
    Tu te fous en l’air.
    Ça a l’air de t’plaire.

    Pourquoi, pourquoi tu comprends pas
    Que c’est pas vrai tout ca,
    Que tu reviendras pas
    Si tu t’en vas par là ?

    Et là, tu crois
    Qu’j’vais rester là sans rien dire ?
    Ah oui, tu crois
    Qu’je vais rester planté là
    A te voir courir dans tes délires
    Et te laisser faire n’importe quoi ?

    Dis-toi, qu’t’es en train de partir.
    Tu t’es trompée d’navire,
    T’as cassé ta dérive,
    T’es en train d’te couler.

    Et moi, moi tu m’as oublié.
    Moi, tu y as pas pensé ?
    Moi, tu m’as juste laissé
    Le droit de la fermer.

    Et tu n’crois pas
    Qu’je vais rester sans rien dire ?
    Ah, tu n’crois pas
    Qu’je vais rester planté là
    A te voir mourir dans tes délires
    Et te laisser faire n’importe quoi ?

    Oh oh oh oh oh oh…
    Oh oh oh oh oh oh…

  3. zerohermit says:

    @ Bababaloo : Mais oui, j’espère bien qu’on se retrouvera dans le jeu ! Merci pour le billet :jap:

    @ Gee23 : Quel magnifique commentaire ! ça colle parfaitement avec l’ambiance du jeu :nerd:

  4. Bababaloo says:

    gee23 dans toute sa spleudeur O_O’
    Sérieux les captures sont superbes, les photos aussi, ça donne trop envie !

  5. Porki says:

    Putain aprés ce billet j’ai envie de m’acheter le jeu :x:
    Petite info : la version Deluxe là, celle que t’as, c’est celle dispo aux US et sur HDMS ? 😮

  6. zerohermit says:

    oui c’est bien celle-là ! par contre tu n’auras sûrement pas l’artbook + CD, puisqu’il s’agissait d’un bonus supplémentaire pour les précommandes. Pour info, je l’ai chopé sur VG+ ( préco il y a deux mois.. )

  7. Porki says:

    Ca semble être dispo (avec l’artbook & le CD) sur amazon.com 😀

  8. zerohermit says:

    J’ai encore jamais commandé de jeux sur amazon.com, apparemment on peut facilement se choper la douane. Tu me diras si ça passe de ton côté ! 🙂

  9. Porki says:

    Je ne le prends pas de suite aussi, y’a Uncharted 2 qui arrive, j’ai Fifa 10 sous la main, y’a bientôt l’elite & MW 2 qui débarquent donc ce sera pour plus tard :p

  10. kyosu says:

    Pas mal cette édition.
    Je n’entends que du bien de ce jeu surtout de la part de Corny ^^

  11. Linanounette says:

    Ca a l’air vraiment chouette comme jeu mais j’ai peur d’être hyper contrariée par le niveau de difficulté et ce d’autant plus que je n’ai pas le temps de me plonger dans un jeu aussi rigoureux…

    Peut être plus tard donc…

  12. zerohermit says:

    @ kyosu : Oui en effet, Corny est également fan de ce titre ! Faut dire qu’il a bons goûts le bougre ! 😀

    @ Linanounette : C’est sûr, je comprends :/
    ça demande un gros investissemet, ne serait-ce que pour être suffisamment fort pour aller affonter les Boss. ça ne pardonne pas. Mais l’univers est tellement génial que tu restes scotché au pad.

  13. Linanounette says:

    @ Hermit: je te crois sur parole mais pour le moment je crois que je vais passer mon tour… le temps de pouvoir me dégager du temps pour y jouer sérieusement. En plus le mois prochain je vais avoir Dragon age origins qui devrait également m’occuper qqes minutes lol…

    J’hésite également à me prendre Afrika malgré la critique d’IGN, ce jeu m’avait donné envie quand il était sorti en version jap…

  14. Passparla says:

    Commandé 😮
    Je l’offrirai à Noël, mais je le testerai avant :niark:
    De toute façon, mon frangin a pas la ps3 et le veut pour la version collector. Moi j’ai la ps3 et je le veux pour essayer, à priori cela me dit rien mais si j’accroche en le testant, je me le reprendrai plus tard ^^
    Enfin bon, c’est aussi à cause de ton article que j’ai envie de le tester : je ne vous dis pas merci, Monsieur Hermit :doc:

  15. zerohermit says:

    @ Linanounette : Surtout ne te fie pas au Test indigne d’IGN à propos d’Afrika. C’est du grand n’importe quoi du début à la fin. Le journaliste devait détester le jeu avant même de l’avoir commencé. Perso je l’ai depuis sa sortie japonaise et je continue toujours d’y jouer. Ok, il n’a pas la finition d’Uncharted mais il reste très joli. Et l’aventure est vraiment trippante si tu aimes ce style. En plus l’encyclopédie du National Geographic est vraiment bien foutue. Moi j’adore. Donc si ça te tente, n’hésite pas et puis il est proposé à un petit tarif en plus ! 🙂

    Passparla : Tu me remercieras quand tu auras inséré le jeu dans ta PS3. :nerd:
    Y a vraiment une ambiance de folie, si tu aimes le trip heroic fantasy, tu vas adorer, pareil pour Harlie.

  16. Passparla says:

    Harlie va adorer, c’est certain, il m’en parle depuis des mois.
    Mais je suis quasiment sur de pas accrocher. Comme Oblivion et Fallout…

  17. Vidok says:

    Reçu également la semaine dernière et ouch la difficulté. En fait, ce n’est pas une difficulté constante mais ponctuelle, sur certains ennemis. Et du coup, je me suis retapé 4 fois le Boletarian Palace (il me semble que c’est ça le lieu). Et j’ai arrêté la console là. :nerd:

    Pour l’heure, je suis sur Kingdom Hearts II, je m’y remettrai ensuite. Mais il m’a tout de même bien emballé, même techniquement, où, comme tu le dis, c’est super propre. Je le pensais plus moche… un peu comme les avatars pouvant être créés. Sérieux, t’as réussi à en faire un potable ? Le mien est laid et ce n’est pas faute d’avoir essayé un sacré paquet de combinaisons. :fou:

  18. neocalimero says:

    Bababaloo n’ayant pas encore laissé ses impressions sur le jeu (dans son dernier billet il n’y avait pas encore joué), c’est finalement toi qui me convaincs définitivement d’investir dans Demon’s Souls. 😉

  19. Bababaloo says:

    Bon je me suis enfin lancé dedans & j’adore !
    Mais qu’est ce que c’est difficile …. 😀

  20. Ping: L’Antre de la Fangirl » [COUP DE COEUR] Demon’s Souls (PS3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :